coucher-soleil-khao-yay

Jungle, temples et plages en Thaïlande

Vous souhaitez vivre ou revivre un voyage en Thaïlande ? Voici le récit de notre itinéraire de 12 jours en Thaïlande, entre jungle, temples et plages ! Pour nous, il s’agit d’une deuxième découverte du pays (dont nous avions eu un premier aperçu en 2013), cette fois ci à 5 personnes.

Les liens présents dans cet article ne sont pas sponsorisés.

L’itinéraire jour par jour de notre voyage en Thaïlande

Jour 1. Bangkok

C’est après quelques 13h de vol – avec escale à Istanbul via la compagnie Turkish Airlines – que nous atterrissons enfin à Bangkok, complètement déboussolés. Après avoir fait du change chez « Super rich », tout près de l’accès au skytrain, nous nous dirigeons vers notre hôtel, en plein cœur de Chinatown. Il est midi ici, 6h du matin en France… Une bonne douche et nous ressortons pour manger, près du Wat Pho que nous avons prévu de visiter. Pour s’y rendre, nous choisissons de prendre le tuk-tuk. Bonne idée ! Notre chauffeur est un peu fou, il rit, il chante, conduit un peu vite, mais c’est une belle entrée en matière !

Nous mangeons notre premier pad thaï avant d’aller voir le bouddha couché et les nombreuses statues qui ornent ce temple bien connu des touristes. Nouvelle course de tuk-tuk pour rentrer à l’hôtel, boire un verre sur le toit-terrasse puis aller dormir pour reprendre nos esprits !

Nous avons retrouvé pour ce second voyage en Thaïlande les rues où règne un capharnaüm sans nom, entre vente à la sauvette et épilation sur le trottoir, fils électriques apparents et immeubles en ruine…

Jour 2. Ayutthaya

Après une bonne nuit de repos, direction le gare de Hua Lamphong pour prendre le train de 9h27 pour Ayutthaya, la ville aux 400 temples. Nous prenons quelques vivres pour le petit déjeuner, achetons nos billets à 15 baths – l’équivalent de 45 centimes d’euros !), et nous voilà partis pour 2h de voyage. Le train part, fait demi-tour, décroche un wagon, repart, refait demi-tour… Pour finalement partir pour de bon ! A travers les vitres, des paysages de plus en plus verts, des étendues d’eau et des maisons sur pilotis.

A notre arrivée, nous déposons nos sacs à la consigne puis nous partons vers le bateau permettant d’accéder aux temples. Nous avons choisi d’en découvrir 2 : le Wat Ratchaburine et le le Wat Mahatat, bien connu pour sa tête de bouddha enlacée dans les racines d’un arbre. Les temples d’Ayutthaya sont vraiment beaux, il y a peu de touristes. Quelques bonzes se baladent, vêtus de leurs toges oranges. Les ruines se succèdent, chargées d’histoire.

De retour à la gare, nous prenons le train 145 direction Pakchong, où nous attend un employé de l’agence Greenleaf avec son songthaew. Nous découvrons la guesthouse assez sommaire mais mignonne et prenons notre repas dans le resto en bordure de route. C’est l’anniversaire de notre amie et nous demandons au patron de l’hôtel de nous traduire Happy birthday en thaï. Il revient quelques minutes plus tard avec un gâteau glacé juste pour nous !

Jour 3. Parc national de Khao Yay

Ce matin, lever à 7h pour un départ à 8h vers le parc national de Khao Yay, nouvelle étape de cet itinéraire en Thaïlande. Nous sommes un groupe de 10 personnes, des français et des américains. Tina, notre guide, commence par nous montrer des gibbons, qu’elle a repéré au son de leur cri alors qu’ils sont à plusieurs dizaines de mètres. Avec son téléscope, elle va, tout au long de la route, nous montrer des calaos, des écureuils géants, des oiseaux colorés… Elle nous munit de chaussettes anti-sangsues (mmmh) avant de partir en balade dans la jungle foisonnante durant 1h30 environ. Nous observons toute une bande de macaques traverser la route – ici, a priori, ils sont comme les lapins en France ! ; »)

L’après midi, la balade vers la cascade est assez décevante (il n’y a pas d’eau à cette époque), mais le lieu suivant nous permet d’observer de très près des serpents venimeux, nichés à l’intérieur des arbres…

Nous n’aurons malheureusement pas vu d’éléphants sauvages, malgré l’acharnement de Tina ! La journée a été dense, même si il nous a semblé que nous avions perdu énormément de temps au début (nous ne savions pas bien ce que nous attendions !). C’est tout de même incroyable de voir tous ces animaux dans leur milieu naturel. Une belle découverte de la jungle thaïlandaise !

Jour 4. Trat

Pour ce 4e jour de voyage en Thaïlande, nous avons décidé de prendre la direction du sud via un transfert privé, qui nous permet de rejoindre notre destination en 6h au lieu de 9h. Notre malheureux chauffeur va se faire arrêter sur le trajet et se faire extorquer 500 baths, sans raison apparente puisque son van est en parfait état…

Trat, au sud-est de Bangkok, est le point de départ des ferries vers les îles de Koh Chang et Koh Kood. Avant de s’y rendre, nous voulions faire une étape chez l’habitant. Nous avions trouvé cette super annonce sur Air bnb, des cabanes tenues par un thaï, avec des supers commentaires. Nous devions passer la soirée en sa compagnie, cuisiner et manger avec lui… C’était sans compter sur l’état végétatif du monsieur, en pleine fumette au moment de notre arrivée. Le lieu a beaucoup de charme, les cabanes, qu’ils a construites lui même, sont très belles, même si à l’intérieur il y a à peine l’espace de dormir à 3 (et nous sommes 5). Tant pis, nous partons dans la ville en quête de quelques vivres et à la découverte d’un lieu qui n’a rien de touristique, juste la vie de thaïlandais dans leurs échoppes, sur leurs scooters ou au temple…

A notre retour, notre hôte a démarré un feu de camp. Le dialogue est toujours un peu limité, qu’importe, nous mangeons nos brochettes chinoises et discutons autour du feu dans ce lieu qui a tout de même quelques chose de magique. C’est alors que John et Andrew, 2 expatriés respectivement birman et écossais, nous rejoignent pour partager un verre et de belles discussions ! Nous finissons la soirée avec eux au café du coin, un moment très chouette ; »)

Jours 5, 6, 7, 8. Koh Chang

Nous avons demandé à notre hôte, Tanwa, de nous appeler un taxi à 8h pour arriver suffisamment tôt sur l’île de Koh Chang. C’est à 7h10 qu’il vient nous réveiller en nous demandant pourquoi nous nous levons si tôt (!) ? Pas très frais après cette courte nuit, nous nous dirigeons vers le port pour la traversée en ferry qui dure une quarantaine de minutes. Le bateau est très peu rempli, il semblerait que le corona virus ait dissuadé beaucoup d’étrangers de se rendre sur cette île pourtant a priori très touristique.

Voici Michel, qui a élu domicile avec sa compagne (du moins c’est ce que nous imaginons) et ses dizaines de bébés geckos sur la terrasse de notre bungalow !

Nous prenons le seul taxi à notre disposition pour rejoindre le Siam bay resort où nous avons loué un bungalow familial pour les 4 prochaines jours de notre escapade thaïlandaise. Au programme, ce sera plage, massages au bord de l’eau, piscine, lecture, repos ! Nous tentons de rejoindre Lonely beach, une plage très proche et apparemment l’une des plus belles de l’Île ! On vous la déconseille fortement : beaucoup de monde, de la musique, des hôtels serrés les uns contre les autres… La plage de notre resort vaut bien mieux !!! Ça aura tout de même été l’occasion de croiser une famille de macaques sur le bord de la route !

Le soir, nous allons chercher à manger dans la rue commerçante de Kai Bae. C’est ici que viennent tous les voyageurs pour trouver un lieu où manger ou boire. Nous y dégustons de supers jus de fruits, sticky rice with mango et autres plats traditionnels.

Nous faisons également un matin la visite du port de Bang Bao, une belle surprise. Il s’agit en fait d’une rue piétonne sur pilotis, avec de nombreuses boutiques et de jolies vues sur la mer et les maisons colorées de pêcheurs. Nous y découvrons un super bar où il possible de manger les pieds dans l’eau !

Jours 9, 10 et 11. Koh Kood

C’est aujourd’hui le départ pour Koh Kood. La mer étant chaude mais assez trouble à Koh chang du fait de la mangrove qui s’y jette, nous espérons ici trouver des eaux plus limpides. Nous rejoignons au port de Bang Bao le ferry « High speed catamaran » de la compagnie Boonsiri qui nous amène en 1h30 à peine sur l’île en question – avec un petit épisode de mal de mer pour moi (!). La compagnie prend également en charge les transferts depuis et vers les hôtels, ce qui est plutôt pratique. Nous nous retrouvons dans le songthaew avec une famille de russes assez marrante. Au milieu du chemin, une femme arrête notre chauffeur, elle a oublié le nom de son hôtel, elle n’a pas internet , elle est perdue avec son fils ! Elle parvient à retrouver son chemin mais nous n’avons qu’une hâte : découvrir notre nouvelle destination. A na lay resort semblait chouette sur les photos, mais nous avons vu des avis plutôt négatifs sur son état… Nous partons donc en sachant que nous seront peut être un peu déçus. Il n’en est rien ! Le lieu est paradisiaque ! Nous avons deux chambres attenantes avec vue sur le ponton et la mer translucide. C’est vraiment un endroit de rêve avec une plage magnifique. Nous nous jetons à l’eau et découvrons avec joie la présence de nombreux poissons exotiques a quelques mètres à peine du rivage. Ils se regroupent autour du ponton principal, un véritable aquarium. Nous y passons l’après-midi.

Le lendemain, nous suivons le « coup de folie » du guide du routard, puisqu’il nous reste beaucoup de baths et que c’est finalement notre dernier véritable jour. Il parait que le restaurant du shantaa est le meilleur de l’île : le Routard ne s’y est pas trompé, nous y dégustons des saveurs jusqu’alors méconnues ! Nous tentons de nous attarder sur la plage attenante, mais encore une fois celle de notre resort est vraiment mieux. Nous trouvons une petite échoppe en bord de route où le propriétaire se repose sur un matelas au sol, à la fraîcheur de son ventilo. Nous rentrons avec son taxi vers notre hôtel.

Nous terminons la soirée au bar de la plage, un lieu très chaleureux où se mêlent thaïlandais et touristes. Nous passons une bonne partie du temps à discuter avec Richard et Peggy, deux voyageurs français venus en famille.

Il est déjà l’heure de prendre le taxi, puis le ferry, puis le bus, puis le métro aérien vers notre dernier hôtel à Bangkok. La journée du lendemain dure plus de 24h, entre le lever à 5h30 et le coucher à 0h30 (heure française, donc 6h30 heure thaï !), entre vols et retour au bercail. La fatigue est là, mais ça valait le coup !

Nos sensations durant ce voyage en Thaïlande

Coups de cœurs. Il y en a un certain nombre : l’eau translucide et les poissons de Koh Kood, les sons de la jungle, la végétation luxuriante, les massages à Koh Chang, les petites gargotes à tous les coins de rue, le tuk-tuk, les singes… En un mot, le dépaysement.

Coups de mou. Là, c’est juste la section des « si c’était à refaire… ». Je pense que cet itinéraire thaïlandais était bien équilibré, avec une première semaine en mode roots et une seconde plus au calme. Le seul regret, ne pas être véhiculé sur les deux îles et dépendre des taxis. Sur Koh Chang comme sur Koh Kood, rien n’est adapté aux piétons, et marcher sur le bord de la route peut s’avérer dangereux. Nous n’avons pas pu réellement visiter ces lieux. L’autre « coup de patte » revient aux poubelles et à la pollution : le plastique est omniprésent, que ce soit avec les emballages individuels, les pailles dans les cafés, ou au bord de la route; Et la pollution à Bangkok… n’en parlons pas ! C’est certainement le lot de beaucoup de pays asiatiques.

Saveurs. Nous avons testé de nombreux plats thaï même si les épices ont parfois eu raison de nous… Et que nous avons parfois craqué pour une pizza ou des frites !

Carte interactive de l’itinéraire

Et vous, quels sont vos coins préférés de Thaïlande ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s