Bundi, le Rajasthan authentique

blog voyage Bundi

Bundi ne fait pas partie des tours habituels quand on visite le Rajasthan. Ouverte au tourisme plus récemment, la ville ne manque pas d’atouts, entre nature et patrimoine. C’est aussi un bon point de chute pour découvrir une Inde authentique.

Mercredi 16 novembre – Découverte de la ville

Nous sommes arrivés la veille au soir dans notre guest house, un lieu qu’on vous recommande chaudement pour la gentillesse de nos hôtes. Au matin, la présence de nombreux singes nous met en joie dès le petit-déjeuner sur la terrasse. Ici les animaux règnent en maîtres : en plus des habituels vaches, écureuils, chiens et perroquets, nous croisons des dizaines de sangliers dans les rues !

Une balade dans la vieille ville nous amène dans un marché coloré et bruyant. Pas facile d’observer quand il faut se frayer un chemin entre les vaches et les rickshaws… Nous tentons de visiter deux des puits situés non loin de là. Malheureusement, leur état laisse à désirer – ici les poubelles sont encore plus présentes qu’ailleurs.

Au retour, nous trouvons une petite cantine de rue pour boire le chaï. Nous échangeons avec le couple et nous laissons tenter par des parathas et un lassi. Ça y est, on a goûté à la cuisine de rue ! Le soir, nous découvrons un resto sympathique, complètement vide. Ici encore plus qu’ailleurs, on sent que le manque de touristes est compliqué pour les habitants. Nous n’en finissons pas une miette – nous finirons même sur la story Instagram du resto !

Jeudi 17 novembre – Fort Taragarh

Ce matin, direction le fort et le palace de la ville. Nous sommes quasi seuls dans ce lieu magnifique. On commence la visite avec le palace, où se succèdent cours intérieures et chambres immenses. L’un des gardiens nous ouvre des pièces normalement interdites, pour nous montrer les peintures murales à la lampe torche. On se sent comme des Indiana Jones ! Le fort, complètement en ruine, vaut surtout le détour pour ses chemins de pierre dans la montagne. Ça grimpe pas mal !

Après une petite séance de travail, nous retournons dans la rue où nous testons le chaï dans un autre bouiboui. Pas cher et trop bon ! Nous retournons dans notre cantine de la veille pour une séance de henné – la fille de la patronne trace un dessin sur ma main droite en à peine 10 minutes, pour seulement 100 roupies (1,43 €!). Je laisse sécher toute la nuit (sans oublier d’en mettre partout !). En retirant la pâte, le résultat est plutôt sympa.

Vendredi 18 novembre – Découverte de la campagne

Ce matin, nous avons envie de partir dans la campagne. Ça tombe bien, notre billet d’entrée au fort inclut l’entrée d’un mausolée situé à 5 km, le Ksar bagh. Nous longeons une route poussiéreuse, le long du lac Jait Sagar. Seuls au monde, nous visitons ce mausolée chargé d’histoire. Durant quelques minutes, nous observons un singe qui a élu domicile ici.

Retour par la route, nos chaussures sont dégoûtantes ! Mais la vie le long de ce chemin nous a semblé un peu différente de ce que nous avions vu auparavant : des tracteurs avec des enceintes dignes des plus gros dancefloors, des maisons de village, des lieux de cérémonie, des temples le long du lac…

Après un bon repas et notre sieste de l’après-midi, nous profitons du coucher de soleil sur la terrasse de notre guest, en compagnie de notre hôte et de sa fille jouant avec son cerf-volant. Magique !

Samedi 19 novembre – Des puits et une leçon d’hindi

Ce matin, réveil difficile, nous avons peu dormi. Nous sortons vers midi pour retourner au marché et visiter de nouveaux puits, dont le Raniji Ki Baori, assez impressionnant, mais un peu cher à notre goût. Dans le second (dont je ne me souviens plus du nom), nous rencontrons un homme qui nous donne une leçon d’hindi. Durant une quinzaine de minutes, il montre les lettres et les sons principaux, et nous indique que sur un billet de banque indien se trouvent pas moins de 17 dialectes. En Inde, il existerait plus de 1000 langues régionales !


À l’aller comme au retour, nous buvons le chaï dans un boui-boui. Nous aimons ces petits moments dans la rue, à profiter de ce bon breuvage assis sur des bancs bien trop durs pour nos fesses ! Encore et toujours, des vaches, des chiens et des sangliers, qui se roulent dans le caca et les poubelles…

Dernière soirée à la terrasse de la guest, nous partons dès le lendemain direction Bharatpur.

Notre avis sur Bundi

Nous avions choisi de passer 5 nuits dans cette ville et nous ne l’avons pas regretté. Nous avons pris le temps de flâner dans les rues, de visiter les lieux de patrimoine, de nous émerveiller dans ce zoo à ciel ouvert. Si vous avez un peu de temps durant votre voyage au Rajasthan, c’est ici qu’il faut poser ses valises !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.