une-lozere

8 idées pour découvrir la Lozère, été comme hiver

Le sud de la Lozère, entre Cévennes et Gorges du Tarn, est une destination nature à couper le souffle. Il y règne une atmosphère magique, été comme hiver. Voici 8 façons de découvrir cette région aux lumières si particulières, aux paysages si enchanteurs…

1. Arpenter les Gorges du Tarn

La visite des Gorges du Tarn a été notre premier aperçu de la Lozère. Le site est impressionnant ! La route qui mène du Rozier à Sainte Enimie borde la rivière et traverse de nombreux villages et hameaux adossés à la roche, tandis que les vautours virevoltent autour des roches aux formes incroyables. En bas, on se baigne, en haut, on randonne parmi les nombreux circuits sur le Causse, proposant un point de vue sur cette merveille géologique.

Si le village médiéval de Saint Enimie est classé parmi les plus beaux villages de France, c’est au Rozier que nous avons, par deux fois, décidé de nous établir. Le village offre toutes les commodités et surtout un marché nocturne le mercredi soir. Vos papilles s’y régaleront du meilleur aligot saucisse, spécialité locale !

2. Grimper le Mont Lozère, à pied ou en raquettes !

A 1699 m, le Mont Lozère est le point culminant de la région. Il est possible de réaliser son ascension depuis le village de Finiels (boucle de 15 km) ou plus simplement depuis le col de Finiels. De là, par beau temps, on surplombe les Cévennes et les Causses, avec un panorama de hauts plateaux granitiques.

L’hiver, un domaine alpin propose 7 pistes de ski alpin, 5 de ski de fond ainsi que des pistes de luge et de raquettes. Si vous êtes chanceux et que la neige est tombée, la station se prête bien à une découverte des activités hivernales, dans un cadre très familial.

3. Se poser au Pont de Montvert, point de départ de nombreuses randonnées

Le Pont de Montvert est selon moi le lieu idéal pour se balader la région. Si vous souhaitez passer plusieurs jours sans utiliser la voiture, c’est possible. Une dizaine de randonnées partent d’ici, en boucle ou sur le chemin de Stevenson, du nom de l’écrivain écossais qui parcourut un périple de 280 km aux côtés de son ânesse.

Le village est vraiment agréable : marché paysan le mercredi matin, petites terrasses de restaurant et de café, épicerie locale… Le Tarn traverse le bourg, avec ses cailloux et ses herbes folles. Les ruelles du village sont pleines de charme, été comme hiver !

Ma randonnée coup de cœur dans le coin : le Mas Camargue. Pour le coup, il faut la voiture pour y accéder, mais c’est vraiment un lieu magique. Le sentier est tout petit (3 km) mais vous plonge dans le paysage typique de la plaine du Haut Tarn, entre bois, troupeaux et points d’eau. Ce lieu a une résonance particulière pour moi, j’y repense très souvent !

4. Faire un saut dans le passé au Cham des bondons

Situé au sud ouest du Mont Lozère, le Cham des Bondons constitue la 2e concentration de menhirs en Europe après le site de Carnac en Bretagne. Des hommes du néolithique (soit 3000 ans avant Jésus-Christ) ont érigé sur ce plateau calcaire des menhirs, dont 154 sont encore visibles à l’heure actuelle. Pour la petite histoire, nombre d’entre eux ont été détruits au cours des siècles par des prêtres chrétiens qui voyaient dans ces monuments la démonstration de rites païens. Un parcours facile de 2h permet d’en avoir un aperçu, entre champs et sentiers boisés. On peut aussi choisir une boucle de 4h.

5. Plonger dans la cascade de Runes

Non loin de Pont de Montvert, dans le petit village de Runes, cette cascade comprend 2 chutes : une de 46 m plongeant dans un gouffre de 7 mètre de haut, et l’autre de 24 mètres. Pour s’y rendre, comptez une quinzaine de minutes sur un chemin escarpé mais sécurisé et balisé. Le site est ombragé est la fraîcheur y est la bienvenue en été !

Pour la petite histoire, près du parking (gratuit), vous trouverez une pierre gravée d’un dragon qui se mord la queue. Il y est inscrit : « De la terre vers le ciel et du ciel vers la terre ». Une légende locale raconte que ce sont des Vikings qui, à la fin du premier millénaire, auraient écrit ce message.

6. Se perdre sur les routes de l’Aubrac jusqu’à la cascade du Déroc

Sur un demi-journée, vous pouvez réaliser un circuit dans l’Aubrac Lozérien, au milieu des pâturages caractéristiques du coin. Ne manquez pas la cascade du Déroc, haute de 32 m ! L’accès est possible à pied par un chemin d’une dizaine de minutes. On traverse le ruisseau puis on débouche sur le haut de la chute d’eau, qui forme une grotte en basalte. Une belle découverte !

7. Voyager au centre de la terre à l’Aven Armand ou à Dargilan

L’Aven Armand est une grotte révélée il y a plus d’un siècle. On y accède par un funiculaire qui nous amène à 100 m de profondeur sous le Causse. Une expérience de « mapping 3D » sublime les stalagmites et les roches en dentelle de cette cathédrale souterraine.

La grotte de Dargilan, quant à elle, se caractérise par sa variété de formations rocheuses aux couleurs impressionnantes. Également appelée la grotte rose, on y accède par l’une des plus imposantes salles souterraines de France. Une deuxième partie de visite longe l’ancien lit de rivière souterraine. Comptez une petite heure de visite !

8. Pousser jusque dans l’Aveyron

Quand on est dans le sud de la Lozère, on touche le département de l’Aveyron, ! Pourquoi ne pas en profiter pour découvrir le Larzac et son plateau, inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco ? Le vélorail du Larzac est un moyen original de profiter de ces paysages typiques. Autre lieu à ne pas manquer : la cité de pierres à Montpellier le vieux, située sur le Causse Noir. 6 sentiers serpentent les formations rocheuses du Causse noire, entre sous-bois, crêtes panoramiques et labyrinthe de canaux étroits.

C’est également dans la région que se concentrent quelques 5 cités templières, témoignage de la puissance des moines-soldats de l’ordre de Malte au XIIe siècle. Jusqu’à présent, nous avons uniquement arpenté les ruelles ombragées de la Couvertoirade, classé parmi les plus beaux villages de France.

Pour conclure…

Malgré de nombreux séjours et même un vol en montgolfière dans la région, nous n’avons pas encore fait le tour des sites incontournables. Mais la Lozère, c’est bien plus que des lieux de visite, c’est une ambiance fascinante, des panoramas envoûtants où se mêlent le végétal et le minéral, à explorer par la route ou par les chemins de randonnée. En hiver, les paysages sont encore plus époustouflants ! Et vous, quels sont vos coins préférés dans le sud de la Lozère ? Plutôt été ou plutôt hiver ?

Pour aller plus loin, consultez les sites de

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s