Bilan voyage en Inde : coups de cœur, budget, conseils !

bilan voyage en Inde

Le Rajasthan était la première destination de notre tour d’Asie. On fait le bilan de ce voyage en Inde et de ces 21 jours riches en émotions !

Nos ressentis sur ce premier voyage en Inde

Avant notre départ en Inde, nous étions pleins de préjugés. On nous avait raconté pas mal d’histoires assez flippantes – et réelles. Aussi, on y allait avec une légère appréhension, mais aussi une grande curiosité.

J’avoue que pour ma part, les premiers jours ont été un choc. D’abord, pour le bruit : la première nuit à Delhi, j’avais l’impression de dormir au milieu du boulevard ! Il faut dire qu’en Inde, on s’exprime largement avec le klaxon. Et puis, pendant un moment, je n’étais pas très à l’aise pour prendre la parole. J’avais la sensation de ne pas pouvoir m’exprimer en tant que femme. Cette sensation s’est apaisée avec le temps. La saleté nous a aussi parfois laissés sans voix. Les poubelles et les crottes (de chien ou d’humain ?) au milieu de la rue sont légion.

Globalement, hormis ces quelques déconvenues, nous avons adoré notre voyage. Parce que l’Inde, c’est comme un autre monde. La rue est une expérience en soi : les vaches (et même les sangliers à Bundi !), les femmes drapées de magnifiques saris, les marchands ambulants, les tuk-tuks qui manquent de vous renverser… Il y a une tension permanente, on ne sait plus où donner de la tête, mais c’est aussi tellement vivant !

Bilan voyage en Inde : nos coups de cœur !

On a adoré les sourires des femmes et des hommes, les rencontres, notamment avec Kadeer, Guddi et Gopal à Udaipur.

On a adoré la nourriture – que de saveurs dans les thalis et autres paneer butter masala ! Pas besoin de viande, les Indiens manient à la perfection l’alimentation végétale.

On a adoré la proximité avec la nature : les animaux sont partout. Écureuils, vaches, sangliers, perroquets, singes… C’était un spectacle de les regarder évoluer en ville, si proche des habitants.

On a adoré les scènes de vie : des enfants qui jouent avec leur cerf-volant, des tailleurs concentrés sur leur ouvrage, des femmes et des hommes qui se lavent les cheveux ou se brossent les dents sur leur terrasse ou au bord de la voie ferré, des femmes qui discutent devant la porte de leur maison, des hommes qui dorment dans leur échoppe ou leur tuk-tuk, des singes qui font la course sur les toits… Que de regards croisés, de moments observés !

Budget dépensé durant notre séjour

Pour déterminer notre budget prévisionnel, nous nous sommes appuyés sur le Planificateur à contresens, qui recense le budget journalier de nombreux voyageurs et indique une moyenne. Pour l’Inde, le site préconise 29 € par jour et par personne, incluant toutes les dépenses sur place. Nous avions majoré ce tarif à hauteur de 31 €, histoire d’être confortables.

La bonne nouvelle, c’est que nous sommes loin d’avoir dépensé le budget prévu ! Pour nos 21 jours de voyage, nous nous en tirons pour 24 € par jour et par personne, sans nous priver (on compte même 100 € d’achats dans une écharpe en cachemire et un parfum au duty free).

Voici notre budget détaillé pour deux (obtenu grâce à l’appli Travelspend dans laquelle nous rentrons chaque jour nos dépenses) :

Hébergement298,78 €27 %
Transports locaux270,41 €24,4 %
Restaurants253,31 €22,9 %
Achats114,97 €10,4 %
Tourisme75,67 €6,8 %
Courses37,57 €3,39 %
Blanchisserie23,46 €2,12 %
Activités (cours de cuisine, de peinture…)18,76 €1,69 %
Boissons (du tchaï, encore et toujours !)11,77 €1,06 %

Soit un total de 1107 € par deux pour 21 jours. Ça fait une petite économie pour la suite du voyage !

Conseils aux voyageurs

Planifier ses trajets en train

Pour cette première destination de notre tour d’Asie, nous avions décidé de planifier nos transports et nos nuits. Nous avons choisi de prendre le train, nous ne l’avons pas regretté ! Nous avons hésité à un moment donné avec une location de voiture avec chauffeur, chose que font beaucoup de voyageurs français. Le train est pourtant un très bon moyen de se déplacer au Rajasthan : il existe quantité de lignes, les quais et les trains sont propres, et surtout très ponctuels. Nous nous sommes déplacés seulement une fois en voiture (pas de train entre Jodhpur et Udaipur), et ce trajet nous a semblé bien plus fatiguant !

Pour réserver les billets, deux options s’offrent à vous : passer par 12Go Asia (qui ne référence pas tous les trajets mais très simple à utiliser) ou directement sur le site du chemin de fer indien, IRCTC. Préparez-vous à une grosse galère pour vous inscrire sur le site : le formulaire est très capricieux et ne supporte pas les caractères spéciaux. Une fois que vous aurez votre login et mot de passe, vous pourrez réserver tous vos trajets dans la classe de votre choix.

On a choisi la 2AC, fréquentée essentiellement par des touristes et de riches Indiens. Attention, la clim y est vraiment forte ! Après coup, on se dit qu’on aurait pu partir sur une classe inférieure… Ça nous aura au moins permis d’avoir une couchette et de dormir même en journée. Comptez environ 10-12 € par personne pour un trajet de 4-5h.

Attention également quand vous faites vos recherches : certaines villes possèdent plusieurs gares, qui ne portent pas forcément le nom de la ville ! Pour nous guider, nous avons utilisé le site Rome2rIo, qui indique le trajet le plus simple pour aller d’un point A à un point B, partout dans le monde.

Logements, argent, accès internet

Pour les logements, nous sommes passés par Booking, mais Agoda aurait aussi fait l’affaire. Pour l’un comme pour l’autre, nous utilisons la plateforme Igraal, qui permet de cumuler des euros à chaque réservation (on appelle ça du cashback). Nous avons réservé dans des Guest house, la plupart du temps tenues par des familles. Le tarif variait de 11 à 14 € la nuit, avec des chambres doubles assez standard – même si l’eau chaude n’était pas toujours au rendez-vous.

Pour l’argent, nous avons retiré dans des distributeurs. Visa et MasterCard ont bien fonctionné durant ce séjour. La plupart du temps, nous croisions des ATM « SBI », banque qui ne prend pas de frais de change. De votre côté, assurez-vous que votre banque ne prend pas de frais lors d’un retrait dans une autre devise.

L’accès à Internet est plutôt bon au Rajasthan. Outre le Wifi dans les hôtels, la 4G est omniprésente (j’ai beaucoup travaillé dans les trains, avec très peu de coupures !). Nous avons choisi de nous munir de cartes SIM locales, achetées dans le hall de l’aéroport à notre arrivée. Avec l’opérateur Airtel, nous avions 1 GO par jour pendant un mois pour 6 dollars par personne. La mise en place est un peu fastidieuse (pour activer, il faut appeler un numéro et donner plusieurs codes), mais une fois que c’est fait, vous aurez Internet quasiment partout.

Et vous, avez vous l’intention de voyager en Inde ? Si vous avez déjà eu cette chance, quels ont été vos coups de cœur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *